Planning

Le rapport de 2016 sur l’Indice de l’intégration régionale en Afrique couvre les pays membres de huit communautés économiques régionales (CERs) celles qui sont retenues par l’Union africaine. Les dimensions et les indicateurs choisis pour la confection de l’indice reposent sur le Traité d’Abuja et sur son cadre opérationnel. L’intégration régionale est un phénomène à la fois transfrontière et multidimensionnel. Les indicateurs qui ont une interaction transfrontière et, là où elle est vérifiée, quand la qualité des données est suffisante, ont été utilisés pour confectionner l’indice.

Les futures éditions de l’indice seront plus détaillées à mesure que des données plus complètes deviendront disponibles.

Dimensions et indicateurs

Index makeup diagram

The Five Dimensions & Indicators

Intégration commerciale

  • Niveau des droits de douane sur les importations
  • Part intrarégionale des exportations de biens (% du PIB)
  • Part intrarégionale des importations de biens (% du PIB)
  • Part intrarégionale du commerce au total des marchandises (% du commerce intra-CER)

Infrastructure régionale

  • Indice de développement des infrastructures : transport, électricité, informatique, eau et assainissement
  • Proportion de vols intrarégionaux
  • Échanges intrarégionaux d’électricité (nets) par habitant
  • Coût moyen de l’itinérance

Intégration productive

  • Part intrarégionale des exportations de biens intermédiaires (% des exportations intrarégionales)
  • Part intrarégionale des importations de biens intermédiaires (% des importations intrarégionales)
  • Indice de complémentarité du commerce et des marchandises

Libre circulation des personnes

  • Ratification (ou non) des protocoles d’une CER sur la libre circulation des personnes
  • Proportion de pays membres d’une CER dont les nationaux n’ont pas besoin de visa d’entrée
  • Proportion de pays membres d’une CER dont les nationaux obtiennent le visa à l’arrivée

Intégration financière et macroéconomique

  • Convertibilité régionale des monnaies nationales
  • Différentiel du taux d’inflation (IPC harmonisé)

Classements et notes

Il est possible de comparer les notes globaux d’intégration et les notes obtenues dans chacune des cinq dimensions des CER. Comme on l’admet pour la confection de l’indice, les CER sont les blocs de construction de la Communauté économique africaine ; c’est ce que prescrit le Traité d’Abuja ; il n’y a pas de classement général de tous les pays africains 1.

Certains pays sont membres de plusieurs CER et ils ont des classements et des notes multiples. Pour mesurer le terrain qu’ils ont encore à parcourir, et pour chacune des dimensions, les pays peuvent se comparer aux notes moyennes des pays les mieux intégrés de leur CER. Dans une CER qui comprend six pays ou plus, la valeur de référence est la moyenne des quatre premiers pays. Dans une CER qui compte moins de six pays, elle est la moyenne des deux premiers pays.

1 Dans les versions ultérieures, on calculera un indice global permettant de classer les 54 pays africains.

Le classement d’un pays dans une CER montre (avec un intervalle de confiance de 95 %) quand le pays est :

  • Fortement intégré (vert) – la note est supérieure à la moyenne des pays
  • Moyennement intégré (couleur ambre) – la note se trouve proche de la moyenne des pays
  • Faiblement intégré (rouge) – la note est inférieure à la moyenne des pays