L’intégration compte beaucoup en Afrique. Elle retentit sur ce que les Africains peuvent acheter, la diversité de ce qui leur offert sur le marché local, la facilité de déplacement entre les pays, le lieu de destination pour les loisirs ou pour le travail, la facilité avec laquelle on peut entrer en contact, le lieu choisi pour les études ou pour trouver un emploi, la facilité de transférer des fonds aux membres de sa famille et d’obtenir un capital initial pour le lancement d’une entreprise.

Food Market

L’intérêt de l’intégration régionale est de faciliter le mouvement des marchandises à l’intérieur du continent africain. Cela veut dire que les biens produits pourront alors circuler plus facilement à travers les frontières ; que l’existence de moyens de transport, d’énergie et de télécommunications permettra de connecter un plus grand nombre d’Africains au-delà de leurs frontières ; et que le déplacement des personnes, la circulation du capital et de la production au-delà des frontières seront facilités.

Cette intégration progressive dans un continent mieux connecté, plus compétitif et plus favorable à l’activité des entreprises est en cours. Dans certains domaines, une feuille de route est déjà en cours d’application. L’Indice de l’intégration régionale en Afrique est un outil permettant de mesurer les progrès accomplis par l’Afrique dans ce sens.

Pour faciliter la transformation de l’Afrique, il est indispensable de disposer de données et d’informations de qualité. L’indice cherche à combler cette lacune de la connaissance de l’intégration régionale.