Interpréter les classements

Certains pays africains sont membres de plus d’une communauté économique régionale. Pour cette raison, un pays peut obtenir des scores et des rangs différents pour la même dimension. Par exemple, la Libye a obtenu un score de 0,462 pour l’intégration commerciale au sein de la COMESA, où elle a occupé le neuvième rang du classement sur 21 pays, mais son score n’est que de 0,390 au sein de l’AMU, où elle est classée quatrième sur cinq pays. 

Certaines différences dans les scores et les rangs peuvent s’expliquer par les liens historiques, les avantages comparatifs et la topographie. Les politiques régionales ont également une incidence. Si, par exemple, un pays impose des restrictions de visas aux pays qui sont membres de la première communauté économique régionale dont il fait partie et qu’il n’en fait pas de même pour les pays qui sont membres de la deuxième communauté économique régionale à laquelle il appartient, son score en libre circulation des personnes peut être plus faible au sein de la première communauté économique régionale que dans la seconde.

Profils des pays

Cliquez sur les pays de la carte pour connaître leur score en matière d’intégration régionale au sein de leur communauté économique régionale.

NOTE: The boundaries and names shown and the designations used on this map do not imply official endorsement or acceptance by the United Nations. The final boundary between the Republic of Sudan and the Republic of South Sudan has not yet been determined.

Pays africains les moins intégrés0.147 Pays africains les plus intégrés0.625
faiblement intégré modérément intégré bien intégré

Les meilleures performances.

L’Afrique du Sud est le pays du continent le plus intégré à l’échelle régionale. Il dépasse de loin le meilleur second, soit le Kenya. La meilleure performance globale du continent est également la meilleure performance en matière d’intégration infrastructurelle et productive (pour l’intégration productive, l’Afrique du Sud obtient la note maximale). Le pays se classe parmi les quatre meilleurs en matière d’intégration commerciale et parmi les pays moyens en termes d’intégration macroéconomique. Son talon d’Achille réside dans la libre circulation des personnes, dimension pour laquelle sa performance est faible. 

Le Kenya affiche une performance remarquable en matière d’intégration productive et infrastructurelle, et en libre circulation des personnes. Il fait partie des meilleures performances en ce qui concerne l’intégration commerciale. 

Les pires performances.

Les pays les moins intégrés d’Afrique sont le Soudan du Sud et l’Érythrée. L’Érythrée figure parmi les six derniers en ce qui concerne la libre circulation des personnes, l’intégration macroéconomique et commerciale et l’intégration des infrastructures. La performance du Soudan en matière d’intégration macroéconomique et intégration des infrastructures laisse vraiment à désirer. 

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.