CEEAC : Communauté économique des États de l’Afrique centrale

Avec un score général de 0,442, la CEEAC est modérément intégrée. Contrairement à la plupart des CER, la CEEAC excelle dans le domaine de l’intégration macroéconomique, mais à l’instar de la plupart d’entre elles, elle est peu performante en matière d’intégration productive. Les disparités entre États membres sont considérables.

Quels sont les facteurs marquants de la vigueur de la CEEAC en matière d’intégration macroéconomique ? La première observation est que huit des onze pays de cette communauté affichent des scores élevés et que deux pays ont des scores satisfaisants. Si l’on écartait le dernier du lot, à savoir l’Angola (score zéro), la performance de la CEEAC pour cette dimension resterait forte.

Il faut néanmoins souligner qu’aucun pays membre de cette communauté ne met actuellement en œuvre un quelconque accord bilatéral d’investissement. Pour cette raison, l’intégration macroéconomique des pays n’est évaluée que sur la base de la convertibilité régionale de leur monnaie et de leur différentiel d’inflation.


Scores de la CEEAC pour chacune des dimensions

L’indice de l’intégration régionale en Afrique fait la synthèse de cinq dimensions, qui sont les catégories socioéconomiques fondamentales pour l’intégration.

Intégration commerciale
Intégration productive
Intégration macroéconomique
Intégration des infrastructures
Libre circulation des personnes

Scores et classement des pays membres de la CEEAC

Pays à forte performance – le score est supérieur à la moyenne
Pays à performance moyenne – le score se situe près de la moyenne
Pays à faible performance – le score est inférieur à la moyenne
Note moyenne des pays membres de la communauté économique régionale

Performance des pays membres de la CEEAC, selon les dimensions

Le graphique montre la performance des pays de la CEEAC en fonction des cinq dimensions de l’intégration régionale. Cliquez sur les segments intérieurs pour faire apparaître les scores.

Intégration commerciale
Intégration productive
Intégration macroéconomique
Intégration des infrastructures
Libre circulation des personnes
You are currently offline. Some pages or content may fail to load.