L’importance de l’intégration régionale

Régions Dimensions Pays 

  • Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD)

    Le Nigéria représente 37 % du PIB régional, mais n’est pas dans les premiers rangs pour ce qui est de l’intégration régionale, pas plus que l’Égypte (18 % du PIB de la région). En revanche, pour l’intégration régionale, c’est la Côte d’Ivoire qui est au premier rang, mais elle ne représente que 3 % du PIB de la région.

    View Details

    Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD)
    Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD)
  • COMESA

    L’Égypte est le premier contributeur à la création de richesse dans la région (35% du PIB de celle-ci), mais vient à la quatrième place pour l’intégration régionale. Le Soudan et la Libye sont respectivement aux deuxième et troisième rangs pour la création de richesse, mais contribuent peu à l’intégration régionale.

    View Details

    COMESA
    COMESA
  • Communauté de l’Afrique de l’Est (CAE)

    Dans cette région, le Kenya et l’Ouganda figurent parmi les trois premiers contributeurs à la création de richesse avec, respectivement, 39 % du PIB et 21 % du PIB de la région.

    View Details

    Communauté de l’Afrique de l’Est (CAE)
    Communauté de l’Afrique de l’Est (CAE)
  • CEEAC

    L’Angola et la République démocratique du Congo viennent au premier rang pour la création de richesse dans cette région, avec respectivement 36 % et 19 % du PIB, mais ces pays ne sont pas ceux qui obtiennent les meilleures notes pour l’intégration. C’est le cas en revanche du Cameroun, troisième contributeur au PIB de la région.

    View Details

    CEEAC
    CEEAC
  • CEDEAO

    C’est le Nigéria qui vient au premier rang dans la région pour la création de richesse (75 % du PIB total), mais il ne figure pas parmi les pays obtenant les meilleures notes pour l’intégration régionale. C’est le cas en revanche de la Côte d’Ivoire, mais ce pays ne fournit que 6 % du PIB de la région.

    View Details

    CEDEAO
    CEDEAO
  • IGAD

    L’Éthiopie, le Soudan et le Kenya contribuent à la création de richesse dans la région et représentent respectivement 29%, 28,5% et 27,7% du PIB de la région. C’est le Kenya qui obtient la meilleure performance pour l’intégration régionale.

    View Details

    IGAD
    IGAD
  • SADC

    L’Afrique du Sud représente 61 % du PIB de la région et est le pays où l’intégration est la plus poussée. Viennent ensuite des pays qui contribuent assez peu au PIB de la région : Botswana (2 % du PIB régional), Namibie (1,8 %) et Zambie (2,5%).

    View Details

    SADC
    SADC
  • UMA

    L'Algérie contribue au PIB de la région à hauteur de 42 % mais ne délivre pas l'une des meilleures performances pour ce qui est de l'intégration régionale. Le Maroc et la Tunisie détiennent de meilleurs scores en matière d'intégration régionale.

    View Details

    UMA
    UMA
Regional Infrastructure

Infrastructure régionale

Les nombreuses relations rendues possibles par la route, par la voie aérienne et par les ondes ont un impact important sur l’intégration en Afrique.

Trade Integration

Intégration commerciale

Quand les échanges commerciaux s’accélèrent et deviennent plus rentables, les entreprises et les consommateurs africains en profitent.

Productive Integration

Intégration productive

Cette forme d’intégration facilite la production des différents secteurs de l’économie des pays africains en les faisant participer à des chaînes de valeur régionales et mondiales.

Free Movement of People

Libre circulation des personnes

La libre circulation des personnes à travers les frontières africaines contribue puissamment à la croissance économique et au développement des qualifications.

Financial & Macroeconomic Integration

Intégration financière et macroéconomique

La libre circulation des capitaux contribue à accroître les investissements et les moyens de financement, ce qui aboutit à l’augmentation de la productivité dans les secteurs concernés.